L’instant fashion : L’iconique robe portefeuille ou wrap dress

Dans le monde contemporain de la fast-fashion, il est rare de voir des styles et des tenues rester tendances pendant plusieurs saisons. Les coupes et les formes évoluent, les couleurs se modifient, les matières changent, la mode passe. Il existe toutefois quelques exceptions emblématiques comme la robe portefeuille, pièce intemporelle et féminine par excellence des années 70 par Diane von Fürstenberg, qui est devenue au fil du temps un vrai must-have du vestiaire féminin. Comment cette pièce iconique a-t-elle réussi à résister, non seulement à l’épreuve du temps, mais aussi au monde de la fast-fashion ?

La robe portefeuille, création iconique
de la designer belge, Diane von Fürstenberg

A ses débuts dans le monde du stylisme, la designerd’origine Belge, Diane von Fürstenberg, lance une robe-chemise à col et à manches longues en jersey et une jupe inspirée de la garde-robe classique des danseuses ballerines. En assemblant ces deux créations en une seule et même pièce, au début des années 70, elle marque un véritable tournant dans le code vestimentaire féminin : c’est la naissance de la robe portefeuille (wrap dress ou robe cache-cœur). Cette nouvelle forme de robe séduit une clientèle exclusivement féminine. En plus d’être confortable, sophistiquée et passe-partout, cette pièce novatrice est, avant tout, l’étendard de l’indépendance de la femme. L’arrivée de cette nouvelle pièce dans la mode est marquée par le besoin croissant pour la femme d’avoir une tenue vestimentaire jolie et respectable pour évoluer dans le milieu professionnel. La silhouette féminine combinée à des imprimés audacieux et colorés est devenue la marque de fabrique des années 70.

La robe portefeuille doit en partie son succès à sa coupe en X qui lui donne un caractère nomade et la rend facile à enfiler. Son encolure en V, sa forme ceinturée à nouer à la taille et sa jupe croisée sur le devant relèvent les courbes et véhiculent un esprit sexy : légèrement décolleté, elle met en valeur la poitrine, cintre la taille et par sa forme vaporeuse, floute les hanches et les fesses. En bref, elle structure la silhouette.

Si elle sent bon la liberté, la robe portefeuille possède un « je ne sais quoi » qui la rend indispensable aussi bien en journée qu’en soirée ! Elle se porte longue, courte ou même coupée façon midi et complimente toutes les morphologies et toutes les tailles. Elle se décline en plusieurs motifs et couleurs pour le plaisir de chacune d’entre nous. Son décolleté est parfait pour toutes les morphologies de poitrine. La robe portefeuille souligne le corps de la femme sans le dévoiler entièrement. Quand on est morpho O avec une poitrine généreuse, on s’autorise la robe portefeuille afin d’ouvrir la poitrine sans la dévoiler. La robe cache-cœur convient à toutes les morphologies pour mettre en valeur la silhouette féminine. C’est l’unique robe que toutes les femmes de toutes les morphologies peuvent porter.

Comment bien porter la robe portefeuille ?

La petite robe noire a bien du souci à se faire cet hiver. Unie ou à motif, la robe portefeuille, également appelée robe cache-cœur,  fait des ravages. Quelle que soit la saison, la wrap dress s’adapte à tous les looks (casual, chic, streetwear, glamour, preppy) et se décline sous toutes les coutures.

La robe cache cœur nous dévoile notre côté féminin et sensuel, pour n’importe quel modèle de robe. Vous êtes sûres de ne pas vous tromper quand vous achetez une robe cache-cœur. Niveau lingerie, privilégiez les push-up pour les petites poitrines et sans rembourrage en dentelle pour les poitrines généreuses. Si vous êtes à l’aise, optez pour les cache-tétons.

Pour la saison Hiver 2019, la gamme de robe portefeuille chez Chemins Blancs a essentiellement été développée autour de l’imprimé fleuri, motif phare de la saison et des podiums de cette année. Les petites fleurs sur la robe portefeuille cache cœur apporte un côté floral apprécié en été comme en hiver. Avec son esprit bohème et nomade, la robe se la joue romantique et candide. Comme nos robes PALDA ou PAGATE, les motifs donnent du relief et ajoutent une touche colorée à une tenue du quotidien. Avec leurs coupes ultra féminines, les robes Chemins Blancs sont les must-avec lesquels votre dressing devra composer pour préparer en douceur la rentrée et l’arrivée de l’hiver.

Au niveau des autres motifs ou couleurs, la robe blanche est idéale pour toutes les carnations. Le blanc va également ressortir sur une peau bronzée. La robe unicolore permet d’accessoiriser davantage sans en faire trop.

On aura tendance à porter la robe portefeuille avec des manches courtes au printemps-été, cependant avec une veste en hiver, la pièce est valorisée dans un style plus décontracté. Toutes les occasions sont bonnes pour porter la robe cache cœur. La robe portefeuille peut être considérée comme une robe de plage selon le modèle.

Autre atout incontestable de la robe portefeuille : elle se porte avec des paires de chaussures aussi différentes les unes que les autres pour créer des styles uniques. S’il est possible de casser son allure sexy pour un style plus casual ou décontracté, on peut, au contraire, assumer totalement son look féminin :

  • Une paire de baskets tendances peut jouer sur le style casual/sexy et apporter une touche à la fois féminine et décontractée à la robe, idéal pour la mi-saison.
  • Les sandales avec la robe longue portefeuille sont parfaites pour un été magique et sans prise de tête tout en étant jolie.
  • La robe portefeuille se marie également bien avec une paire de boots rock’n’roll et un perfecto en cuir noir. Cette association permet de casser le côté trop sage de la tenue et lui apporter une touche de modernisme et d’authenticité.
  • Les bottes et les cuissardes donnent également envie de chausser ses talons tous les jours de la semaine. Ces deux paires de chaussures peuvent s’assortir avec les trois longueurs de la robe portefeuille (longue, midi, courte). Pour la collection hiver 2019 de Chemins Blancs, nous avons assorti notre robe PALDA d’une paire de cuissardes à talon noirs pour souligner l’imprimé graphique de la tenue.

Flatteuse et facile à porter pour de multiples occasions, du travail au week-end, toute garde-robe a besoin de sa robe portefeuille. Avec sa ceinture à la taille qui épouse la partie la plus fine du torse, cette pièce donne un effet ultra-amincissant, affine les hanches et marque la taille. Adoptée par tous les âges et adaptable à tous les styles, il est donc facile de comprendre pourquoi elle reste une incontournable et une indémodable par essence de la garde-robe féminine, et ça, depuis les années 70 ! Comme quoi, Diane von Fürstenberg a eu la bonne idée d’associer deux vêtements différents pour devenir la robe cache-cœur. C’est la pièce phare de votre dressing tout au long de l’année.

Chemins Blancs

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *