Bohème en jupe

La jupe Prusse

À vous les jupes longues et les jupes midi pour surfer sur les tendances estivales ! Le maître mot : bohème en été. Son côté à la fois champêtre et élégant saura vous séduire. Depuis les années 1970, la jupe bohème fait partie des tendances mode toutes saisons confondues pour sa légèreté.

La jupe bohème chic seventies

C’était la pièce la plus portée dans les années seventies. Elle revient à la mode cette année ! À toutes les filles qui adorent les looks des seventies, adoptez la jupe midi version bohème. L’icône de la mode des années 70, Brigitte Bardot, portait parfaitement bien la jupe midi avec un top rouge aux épaules dénudées en 1953 à Cannes à l’âge de 19 ans. Les nombreuses déclinaisons de ces jupes bohème vous permettent de choisir la jupe qui vous ressemble : plissée ou droite, colorée ou non, à motif ou unie. Féminine par excellence, c’est une pièce intemporelle qui se porte été comme hiver.

Comment porter la jupe longue ou la jupe midi ?

Fendue ou non sur le côté, la jupe longue ou midi est la pièce phare de cette saison. Elles mettent en valeur la silhouette de chaque femme en allongeant les jambes. Pour les femmes de petite taille, optez pour la jupe midi plutôt que la jupe longue avec une paire de chaussures à talons. Si vous êtes grande, vous pouvez porter ces deux types de jupe avec des sandales plates si vous en avez envie. Pour une tenue bohème authentique, nous vous conseillons d’accessoiriser avec une ceinture à la taille et de rentrer votre haut dans la jupe.

Craquez pour la jupe midi en viscose noire

Notre jupe midi fluide et légère Prusse est parfaite pour cet été avec son tissu 100% viscose. Les hanches et la taille sont mises en valeur grâce à la coupe longiligne de la jupe midi. La délicatesse du tissu et les fentes sur les côtés vous séduiront à coup sûr. Approchez-vous un peu plus et vous apercevrez qu’un motif jacquard s’y cache. Ces détails personnalisent notre jupe midi et lui permettent d’incarner la féminité. Toutes les femmes ont besoin de se sentir jolie et séduisante en toutes circonstances. La jupe midi bohème fera des jalouses grâce à tous ses détails minutieux. 

Laissez-vous tenter par la longue jupe bohème

Vous aimeriez oser d’autres pièces sur vous ? Alors c’est le moment de tenter la longue jupe bohème au motif tacheté vert et noir ! Également en viscose comme notre jupe midi elle présente un porté fluide et confortable. Ultra tendance dans les années 70’s, elle revient en forme pour le printemps-été 2020. Nous avons joué avec l’ouverture au niveau des fentes sur le côté pour l’aspect séduction de la jupe. L’imprimé tacheté, exclusivité Chemins Blancs, de la jupe longue révèle votre côté audacieux. Associée avec un caraco et une paire de bottines estivales, notre pièce mode devient bohème chic.

Alors, vous êtes plutôt longue jupe ou jupe midi ? Imprimé ou uni ? Vous serez au top cet été ! Faites votre choix chez Chemins Blancs, le spécialiste de la féminité et de la poésie.

Chemins Blancs

Share

La collection durable chez Chemins Blancs

Chez Chemins Blancs, nous avons conçu une collection qui s’inscrit dans le temps en respectant l’écologie. Nous souhaitons expliquer notre positionnement quant à la démarche écologique que nous mettons en œuvre à travers nos vêtements.

Notre engagement

Nous privilégions le circuit court pour fabriquer nos vêtements. Depuis plus de 60 ans, le stylisme est réalisé dans notre maison mère à Lille où les patrons de nos vêtements et les prototypes sont élaborés. Notre engagement est de plus en plus écoresponsable dans une logique zéro déchet, très important de nos jours. Nous évitons le gaspillage de tissus et réutilisons notre stock dans la démarche zéro déchet. Avant d’utiliser de nouvelles ressources, nous recyclons les anciennes. De plus, nous reversons 10% des ventes à l’association Parenthèse qui aide les personnes atteintes d’un cancer.

Une prise de conscience collective

De plus en plus d’entreprises du monde de la mode se tournent vers la responsabilité écologique. Le gouvernement a instauré le « Fashion Pact » pour construire un avenir durable. Toute la filière textile et mode peut participer au climat, aux océans et à la biodiversité. Les produits chimiques utilisés pour la confection des vêtements font du tort à notre planète. Les matières premières ont un impact environnemental selon la manière dont elles sont extraites. Les grands comme les petits noms de la mode signent déjà le pacte pour des objectifs de 2030-2050.

Nos robes de la collection durable

Nous avons quelques modèles phares que nous avons réédité pour la collection durable chez Chemins Blancs. On vous laisse le choix entre plusieurs modèles. Découvrez notre robe à longues manches intemporelle à l’esprit rétro en bordeaux ou en noir. Nous avons également une robe fluide en bordeaux et en bleu marine accessoirisé d’une ceinture à nouer. Son volume à l’esprit des années 80, la robe met en valeur n’importe quelle morphologie. Craquez pour la simple petite robe noire à col Claudine et manches courtes. Simple et élégante à la fois, notre robe peut être facilement associée à un gilet ou une veste en maille.

Nos tops et blouses signés Chemins Blancs

Dans notre collection durable Chemins Blancs, nous avons également une gamme de tops bohèmes et chics. Notre blouse romantique à imprimé ocre se porte avec tous types de vêtements. La fluidité du top s’adapte à tous types de morphologie. Cédez également au plaisir de porter la blouse col V couleur whisky avec ses jolis boutons au niveau des poignets. Vous pouvez l’associer avec une jupe ou un pantalon taille haute pour être élégante et féminine.  Pour un look à l’anglaise, optez pour notre top ample à carreaux bleu marine, tendance en ce moment. A associer avec une jupe ou un pantalon au choix.

Nous nous soucions de la qualité de nos vêtements tout en respectant l’environnement. Chemins Blancs poursuit sa collection durable en vous proposant par la suite d’autres modèles.

Share

Rétrospective : Les Swinging sixties

Dans les années 60, la mode s’inspire de la vie citadine et le style est avant tout un jeu de créativité. Que ce soit au cinéma, dans l’art ou dans la mode, l’audace est le maître mot et c’est Londres qui mène la danse au rythme des guitares des groupes comme The Beatles ou Rolling Stones. L’austérité d’après-guerre a finalement donné lieu à une décennie d’optimisme et la capitale anglaise devient le berceau du mouvement des Swinging Sixties, ce qui lui vaut le surnom de Swinging London. Cette expression rend compte de l’effervescence culturelle inédite de cette ville, détrônant ainsi Paris dans son influence sur la culture pop et la mode.

Le Swinging London et ses icônes

Après une décennie de taille cintrée, de jupe ample et de coiffure impeccable, l’influence des sixties fait swinguer les traditions de la mode et souffle un vent de liberté sur les styles vestimentaires. Si les générations d’après-guerre sont les premières à avoir de l’argent pour acheter des disques, du maquillage et des nouveaux vêtements, ils se réapproprient les codes du savoir-vivre avec impertinence et effronterie et créent des dizaines de nouveaux styles chaque jour. Les vêtements excentriques, les savants mélanges entre des couleurs vives et des motifs variés séduisent la jeunesse citadine qui se procure des habits « dans le vent » dans les petites boutiques des quartiers populaires.

À l’origine du développement de cette mode plus colorée au caractère ludique et joyeux, se trouve la créatrice de mode Mary Quant. Cette dernière mise avant tout sur la libération des jambes en présentant la plus intemporelle des pièces des sixties : la mini-jupe.

À une époque d’antitout où le monde se libère, se rebelle et se colore, naît également Twiggy, l’anti-femme. Décrite par le New Yorker comme une femme n’ayant « pas de seins, des ongles rongés, des épaules osseuses et une coupe de garçon. Une image en négatif de ce qu’une femme devrait être », elle incarne pourtant, avec sa silhouette androgyne et son physique atypique, l’esprit même du Swinging London : le pantalon devient unisexe et la femme se libère de son apparence traditionnelle tirée à quatre épingles.

Les pièces qui vont twister votre garde-robe hivernale

Le conformisme de la femme habillée d’une jupe droite au genou est terminé. Dans une ère où s’exprime la volonté de se distinguer et d’être original, on fait place à la révolution du style. Les sixties mettent en avant une femme aux formes plus longilignes avec des vêtements riches en couleur, des jupes plus courtes et surtout du moulant !

La mini-jupe

La mini-jupe a fait ses débuts à Londres dans les années 60 et a bouleversé pour toujours la mode féminine grâce aux sixties. Avec sa forme audacieusement courte, son apparition fait l’effet d’une bombe auprès des conservateurs car elle permet aux femmes de dévoiler leurs jambes et leurs cuisses pour la première fois dans la rue.  Aujourd’hui, la mini-jupe est toujours une pièce extrêmement populaire et appréciée dans l’univers de la mode. Portée avec des collants en hiver et des bottes cuissardes pour habiller la jambe, elle est devenue un basique de notre dressing. Associée à un pull négligemment rentré et une paire de baskets tendances, on peut également jouer sur le côté à la fois casual et sexy.

Si l’essence des 60’s a inspiré nos moodboards et notre collection Hiver 2019, on retrouve cet esprit jeune et novateur dans une de nos pièces phares inspirée de cette époque : Notre mini-jupe à carreaux SOLINS. Avec son boutonnage asymétrique, elle est tout sauf classique et incarne à la perfection le style du Swinging London et de ses muses comme la mannequin star britannique Twiggy.

Le pantalon

Exclusivement masculin, le pantalon devient partie intégrante du vestiaire féminin dans les années 1960. D’inspiration tailleur, il devient la pièce témoin de la libération vestimentaire de la femme et l’acceptation du look boyish (un look à la fois féminin et masculin).

Notre pantalon à carreaux SONGES et notre veste à carreaux ceinturée SMASHA s’accordent parfaitement à notre blouse PATENTE et sa couleur whisky. Nuancé mais coloré, cet ensemble représente à lui seul, les grandes tendances de la saison et rappelle les jeux de couleurs et d’imprimés des années 60 des sixties.

La garde-robe baby doll de Twiggy

A mi-chemin entre la femme enfant et la femme libéré de la fin des années 60, le look baby-doll des sixties, c’est la marque de fabrique de l’iconique mannequin britannique Twiggy. Avec sa coupe courte à la fois loose et structurée, notre manteau SIBLING fait écho aux caractéristiques vestimentaires de ce style sixties. 

Il n’y a donc pas à nier que les années 60 sont riches en expérimentation et en création. Elles sont l’une des décennies les plus élégantes en matière de style et de mode et elles ont révolutionnés la mode en développant le style androgyne.

Chemins Blancs

Share

Cet hiver, la jupe n’a pas froid aux yeux

Si l’envie d’avoir chaud peut l’emporter sur le plaisir de bien s’habiller, ce n’est pas le moment de laisser son style au placard et de sortir en combinaison de ski intégrale cet hiver.  Parce qu’il n’y a pas que les pantalons dans la vie, cet hiver, on dit oui à la jupe !

De toutes les pièces de la garde-robe, la jupe est certainement l’une des plus classiques et féminines. Incontournable et indémodable, cette pièce vestimentaire n’a cessé d’inspirer les créateurs des plus grands défilés de mode qui la réinventent chaque saison et la déclinent à l’infini : jupe longue, jupe midi, mini-jupe, jupe en jean ou en cuir, jupe trapèze ou patineuse, ses multiples facettes en font une intemporelle de la mode et une pièce indispensable pour la saison Hiver 2019 chez Chemins Blancs.

Une jupe : plusieurs combinaisons possibles

La jupe courte ou mini-jupe

Pour se la jouer femme active et porter la jupe au bureau, on aime associer notre veste de costume cintrée gris, portée avec la jupe trapèze assortie. Inspirée des tailleurs traditionnels, cet ensemble, à la fois simple et très tendance sera parfaitement mis en valeur avec une paire de collants opaque et des bottines noires ou Camel. Si vous voulez apporter une touche élégante et sexy à la tenue, vous pouvez également opter pour des bottes cuissardes qui arrivent aux genoux.  Pour moderniser ce look et lui apporter un style plus décontracté et casual, on choisit un top ou un pull négligemment rentré dans la jupe.

Toutefois, si l’envie vous prend de casser le style trop classique du « office wear », la mini-jupe d’inspiration kilt écossais SOLINS à l’ambiance school girl anglaise vous fera sortir des standards traditionnels. Cet incontournable populaire du style swinging London des années 60 peut être associé à un chemisier couleur rouille et une paire de cuissardes en daim beige pour rappeler les tonalités automnales. Associée avec une paire de baskets tendance, on peut également jouer sur le côté à la fois casual et sexy.

On voit également réapparaître peu à peu le velours sur les défilés de mode. C’est la matière à adopter en automne comme en hiver, car, loin de son côté has-been, il s’est réinventé avec des couleurs plus vives, comme c’est le cas pour notre jupe en velours Camel SIGNEE, portée avec une chemise blanche comme la PATRON. Cette jupe nous séduit avec son charme, sa douceur et ses inspirations seventies qui soufflent un vent de liberté.

La jupe midi

Tout droit sortie des années 50 avec son look rétro, reconnaissable par sa forme plutôt ample et sa longueur arrivant sous les genoux, la jupe midi a tendance à effrayer par sa longueur « entre-deux ». Pas assez courte pour être sexy, pas assez longue pour être glamour. Sa longueur, c’est à la fois un atout et un point faible. Cependant en alliant le confort, la légèreté et l’élégance, elle reste un allié mode de choix pour tout dressing féminin.

Un des points forts de la jupe midi c’est qu’elle se porte avec absolument tout. Pour celles qui aiment être à l’aise pour aller travailler, elle s’associe parfaitement avec une paire de baskets ou des bottines en cuir.

Pour parvenir à rester moderne en portant la jupe midi coupe droite comme notre modèle PRETTO, il faut passer outre son look intemporel et classique et faire les bonnes associations. Avec notre palette de couleurs dans les tons whisky, orangé ou bordeaux, on abandonne les tons trop pastel au profit d’une blouse souple et amble en imprimé graphique rentrée dans la jupe pour souligner la silhouette à la taille.

En journée, la jupe midi façon rétro peut également se porter dans le style bohème-chic avec un imprimé fleuri, comme notre jupe PARISI. On peut l’associer avec un pull blanc ou beige et des bottes noires hautes pour un look tendance et féminin. Pour un look plus sportwear, la jupe midi fluide ira très bien avec une paire des baskets blanches tendances.

La jupe longue

La jupe longue est une pièce que toutes les femmes devraient posséder au moins un jour dans leur garde-robe. Non seulement elles ont un joli rendu mais elles sont également polyvalentes pour toutes les saisons et s’adaptent pour toutes les occasions. Le style, alliant à la fois confort et glamour, peut flatter n’importe quelle morphologie. Alors, que vous soyez grande ou petite, la jupe longue est la pièce à adopter dès maintenant pour affirmer votre part de féminité.

La jupe longue à fleurs est un vêtement intemporel au look élégant. Le style est idéal pour avoir une apparence bohème, inspirant à la douceur, la légèreté et l’affirmation d’une féminité naturelle et spontanée comme notre muse Jane Birkin. Pour créer ce look boho-chic, on opte pour une jupe longue avec un imprimé fleuri coloré, comme notre jupe PRUSSE.

La jupe longue plissée est également tendance cet hiver. On la retrouve sous toutes les couleurs et imprimés. Elle est idéale lorsqu’on souhaite marquer sa taille.

La jupe longue taille haute est parfaite pour toutes les morphologies. Elle cache ce qu’on ne veut pas montrer. On peut rentrer son haut à l’intérieur de la jupe pour un effet glamour. Pour un look bohème chic, optez pour les couleurs peps.

La jupe crayon

La jupe crayon revient à la mode grâce aux sixties et aux tendances rétro/vintage. Elle a l’avantager de marquer la taille et d’affiner la silhouette. C’est une jupe moulante, néanmoins elle convient à toutes les morphologies si on choisit bien ses caractéristiques. Si vous avez de grandes jambes,  la jupe crayon au niveau des hanches est celle qu’il vous faut sans porter de talons. Lorsque l’on est petite, la jupe crayon a tendance à tasser sauf si elle est taille haute et que vous portez des talons hauts. Si on a des formes que l’on voudrait cacher, la jupe crayon révèle votre sensualité en marquant votre taille. Et enfin, si vous êtes minces, le fait qu’elle soit marquée à votre taille a tendance à accentuer vos formes.

La jupe en jean

C’est un basique de la garde-robe qui se marie très facilement. On peut changer de look grâce aux différentes associations de vêtements et accessoires. Il existe les jupes taille haute idéal pour les morphologies en X, les jupes en jean coupe droite pour les morphologies en A ou O ou encore jupe trapèze pour les femmes en H. Concernant les couleurs, vous trouverez les mêmes que les pantalons en jean.

La jupe reste indémodable et féminine. On peut adopter un look rock & roll, bohème chic, classique, glamour avec une jupe. 

Chemins Blancs

Share

C’est avec fierté que nous inaugurons pour cette saison automne / hiver 2019/20 notre première capsule durable officielle.

En tant que fabricant, nous avons pris l’habitude depuis plusieurs années de ne pas «  gâcher » inutilement les trésors de tissus que nous avons à disposition en fin de saison. Nous réalisons alors des modèles que seuls les habituées pouvaient découvrir dans notre magasin accolé au siège social de l’entreprise, à Hazebrouck. Nous étions éco-responsables sans le savoir ! Tant la démarche nous paraissait évidente.

Cet automne 2019, nous avons décidé de vous entraîner dans l’aventure, et de voir plus grand en réalisant une collection durable commercialisée dans toutes boutiques et sur notre site internet.

Nous avons également décidé de mettre à l’honneur une association avec laquelle nous collaborons depuis déjà 5 ans. Il s’agit de Parenthèse, une association basée à Vanves, en région parisienne, et qui soutient et accompagne les femmes et les hommes soufrant d’un cancer, ainsi que leurs aidants.

Présidée par Anne Meurice, Parenthèse associe bénévoles et praticiens divers afin d’apporter de l’écoute, de l’aide et aussi proposer des activités diverses, le but étant d’accompagner les personnes malades, de les soutenir pour qu’elles se renforcent pendant et après la maladie.

Les malades et leurs aidants sont accueillis dans un local situé à Vanves, un endroit chaleureux et convivial. Outre une oreille bienveillante,  chacun peut y pratiquer des activités individuelles ou collectives. Des activités de bien être, avec des professionnels de  santé ( réflexologie, sophrologie, relaxation, gymnastique), des ateliers cuisine, ainsi que des conseils en nutrition ; mais aussi des ateliers artistiques : écriture/ lecture, aquarelle, tricot, carterie, scrapbooking. Et enfin des conférences, des débats, des groupes de parole mais aussi des rendez-vous individuels pour un soutien psychologique indispensable durant la maladie.

Parenthèse bénéficie d’un partenariat privilégié avec la ville de Vanves, mais a aussi le soutien d’autres partenaires ( sous formes de dons, d’activités culturelles, de soutien logistique ).

Chaque année, l’association organise une vente solidaire qui lui permet de récolter des fonds pour assurer son fonctionnement. Depuis 5 ans, Chemins Blancs offre à cette occasion des modèles de la collection  qui sont ainsi vendus lors de l’évènement.

En toute logique, nous avons donc songé à Parenthèse quand nous avons envisagé cette collection de vêtements éco-responsable, pour laquelle nous voulions pouvoir reverser une partie des bénéfices à une cause qui nous tient à cœur.

10% des gains générés par la vente de cette capsule seront ainsi reversés à l’association. Nous vous invitons donc à découvrir toutes ces merveilles que nous avons pensées avec le cœur, pour que cette collection durable ait encore plus de sens, celle d’une belle humanité.

Chemins Blancs

Share

L’instant fashion : L’iconique robe portefeuille ou wrap dress

Dans le monde contemporain de la fast-fashion, il est rare de voir des styles et des tenues rester tendances pendant plusieurs saisons. Les coupes et les formes évoluent, les couleurs se modifient, les matières changent, la mode passe. Il existe toutefois quelques exceptions emblématiques comme la robe portefeuille, pièce intemporelle et féminine par excellence des années 70 par Diane von Fürstenberg, qui est devenue au fil du temps un vrai must-have du vestiaire féminin. Comment cette pièce iconique a-t-elle réussi à résister, non seulement à l’épreuve du temps, mais aussi au monde de la fast-fashion ?

La robe portefeuille, création iconique
de la designer belge, Diane von Fürstenberg

A ses débuts dans le monde du stylisme, la designerd’origine Belge, Diane von Fürstenberg, lance une robe-chemise à col et à manches longues en jersey et une jupe inspirée de la garde-robe classique des danseuses ballerines. En assemblant ces deux créations en une seule et même pièce, au début des années 70, elle marque un véritable tournant dans le code vestimentaire féminin : c’est la naissance de la robe portefeuille (wrap dress ou robe cache-cœur). Cette nouvelle forme de robe séduit une clientèle exclusivement féminine. En plus d’être confortable, sophistiquée et passe-partout, cette pièce novatrice est, avant tout, l’étendard de l’indépendance de la femme. L’arrivée de cette nouvelle pièce dans la mode est marquée par le besoin croissant pour la femme d’avoir une tenue vestimentaire jolie et respectable pour évoluer dans le milieu professionnel. La silhouette féminine combinée à des imprimés audacieux et colorés est devenue la marque de fabrique des années 70.

La robe portefeuille doit en partie son succès à sa coupe en X qui lui donne un caractère nomade et la rend facile à enfiler. Son encolure en V, sa forme ceinturée à nouer à la taille et sa jupe croisée sur le devant relèvent les courbes et véhiculent un esprit sexy : légèrement décolleté, elle met en valeur la poitrine, cintre la taille et par sa forme vaporeuse, floute les hanches et les fesses. En bref, elle structure la silhouette.

Si elle sent bon la liberté, la robe portefeuille possède un « je ne sais quoi » qui la rend indispensable aussi bien en journée qu’en soirée ! Elle se porte longue, courte ou même coupée façon midi et complimente toutes les morphologies et toutes les tailles. Elle se décline en plusieurs motifs et couleurs pour le plaisir de chacune d’entre nous. Son décolleté est parfait pour toutes les morphologies de poitrine. La robe portefeuille souligne le corps de la femme sans le dévoiler entièrement. Quand on est morpho O avec une poitrine généreuse, on s’autorise la robe portefeuille afin d’ouvrir la poitrine sans la dévoiler. La robe cache-cœur convient à toutes les morphologies pour mettre en valeur la silhouette féminine. C’est l’unique robe que toutes les femmes de toutes les morphologies peuvent porter.

Comment bien porter la robe portefeuille ?

La petite robe noire a bien du souci à se faire cet hiver. Unie ou à motif, la robe portefeuille, également appelée robe cache-cœur,  fait des ravages. Quelle que soit la saison, la wrap dress s’adapte à tous les looks (casual, chic, streetwear, glamour, preppy) et se décline sous toutes les coutures.

La robe cache cœur nous dévoile notre côté féminin et sensuel, pour n’importe quel modèle de robe. Vous êtes sûres de ne pas vous tromper quand vous achetez une robe cache-cœur. Niveau lingerie, privilégiez les push-up pour les petites poitrines et sans rembourrage en dentelle pour les poitrines généreuses. Si vous êtes à l’aise, optez pour les cache-tétons.

Pour la saison Hiver 2019, la gamme de robe portefeuille chez Chemins Blancs a essentiellement été développée autour de l’imprimé fleuri, motif phare de la saison et des podiums de cette année. Les petites fleurs sur la robe portefeuille cache cœur apporte un côté floral apprécié en été comme en hiver. Avec son esprit bohème et nomade, la robe se la joue romantique et candide. Comme nos robes PALDA ou PAGATE, les motifs donnent du relief et ajoutent une touche colorée à une tenue du quotidien. Avec leurs coupes ultra féminines, les robes Chemins Blancs sont les must-avec lesquels votre dressing devra composer pour préparer en douceur la rentrée et l’arrivée de l’hiver.

Au niveau des autres motifs ou couleurs, la robe blanche est idéale pour toutes les carnations. Le blanc va également ressortir sur une peau bronzée. La robe unicolore permet d’accessoiriser davantage sans en faire trop.

On aura tendance à porter la robe portefeuille avec des manches courtes au printemps-été, cependant avec une veste en hiver, la pièce est valorisée dans un style plus décontracté. Toutes les occasions sont bonnes pour porter la robe cache cœur. La robe portefeuille peut être considérée comme une robe de plage selon le modèle.

Autre atout incontestable de la robe portefeuille : elle se porte avec des paires de chaussures aussi différentes les unes que les autres pour créer des styles uniques. S’il est possible de casser son allure sexy pour un style plus casual ou décontracté, on peut, au contraire, assumer totalement son look féminin :

  • Une paire de baskets tendances peut jouer sur le style casual/sexy et apporter une touche à la fois féminine et décontractée à la robe, idéal pour la mi-saison.
  • Les sandales avec la robe longue portefeuille sont parfaites pour un été magique et sans prise de tête tout en étant jolie.
  • La robe portefeuille se marie également bien avec une paire de boots rock’n’roll et un perfecto en cuir noir. Cette association permet de casser le côté trop sage de la tenue et lui apporter une touche de modernisme et d’authenticité.
  • Les bottes et les cuissardes donnent également envie de chausser ses talons tous les jours de la semaine. Ces deux paires de chaussures peuvent s’assortir avec les trois longueurs de la robe portefeuille (longue, midi, courte). Pour la collection hiver 2019 de Chemins Blancs, nous avons assorti notre robe PALDA d’une paire de cuissardes à talon noirs pour souligner l’imprimé graphique de la tenue.

Flatteuse et facile à porter pour de multiples occasions, du travail au week-end, toute garde-robe a besoin de sa robe portefeuille. Avec sa ceinture à la taille qui épouse la partie la plus fine du torse, cette pièce donne un effet ultra-amincissant, affine les hanches et marque la taille. Adoptée par tous les âges et adaptable à tous les styles, il est donc facile de comprendre pourquoi elle reste une incontournable et une indémodable par essence de la garde-robe féminine, et ça, depuis les années 70 ! Comme quoi, Diane von Fürstenberg a eu la bonne idée d’associer deux vêtements différents pour devenir la robe cache-cœur. C’est la pièce phare de votre dressing tout au long de l’année.

Chemins Blancs

 

Share